Cuisine en famille : faire participer les enfants

Cuisiner avec les enfants, c’est une façon de leur transmettre le goût des bonnes choses et l’occasion de partager avec eux de savoureux moments. A vos tabliers pour une cuisine conviviale en famille.

Si l’appétit vient en mangeant, le goût vient en cuisinant. Guillaume 5ans, ce petit bonhomme se débrouille comme un chef. Il faut dire qu’il a de qui tenir. Petit-fils et fils de cuisinier, sa maman l’a initié très tôt aux secrets de la cuisine.

Une cuisine simple pour donner goût aux enfants

Les idées de recettes ne manquent pas : des brochettes de fruits, une charlotte au chocolat. Le tout devant être dévoré sitôt prêt. « L’idée c’est de choisir une recette simple pour que l’enfant puisse faire le maximum par lui-même, et de faire quelque chose de rapide à manger » préconise la maman du petit Guillaume. Petits clafoutis aux légumes, quiches variées, gâteau au yaourt, crêpes… les recettes les plus simples sont souvent les meilleures. L’essentiel ce n’est pas qu’ils réussissent un plat de A à Z, mais qu’ils puissent mélanger les ingrédients, regarder fondre le chocolat, couper les légumes, casser les œufs… Au-delà, c’est aussi une formidable leçon de choses. Car faire la cuisine c’est aussi apprendre comment poussent les légumes, à compter les œufs, à mesurer des quantités…

Cuisine familiale : les enfants mettent les mains à la pâte

Les crèches développent des ateliers de cuisine pour les moins de 3 ans. « La semaine dernière nous avons fait de la pâte à crêpes sous le regard ébahi d’une petite fille de 1 an qui n’en perdait pas une miette. C’était sa façon de participer », raconte une Martine assistante de crèche. Car le but de ces ateliers n’est pas de faire quelque chose de très beau ou de très bon. Même si les crêpes, délicieuses, ont été englouties au goûter. « Nous travaillons essentiellement sur l’aspect sensoriel des aliments, en invitant les enfants à les toucher, les sentir et les goûter ». Et les marmitons s’en donnent à cœur joie patouillant les mains dans la pâte du crumble, découpant avec sérieux et des petits couteaux des morceaux de fruits ou transvasant précautionneusement la farine dans le plat avec une cuillère… « Beaucoup de parents n’osent pas cuisiner avec les petits pensant qu’avant 3 ou 4 ans, ils ne pourront rien faire », regrette encore Martine qui invite tous les parents à enfiler un tablier et à retrousser les manches. Et tant pis si le gâteau n’est pas conforme à la photo et que la cuisine ressemble à un champ de bataille. Cuisiner ensemble c’est avant tout partager un moment de plaisir et de complicité.

Source : Script-It

Laisser un commentaire

*