L’eau : boisson essentielle pour la maman et le bébé

L’eau est le seul liquide indispensable à la vie. Equilibre, vitalité, maintien des défenses immunitaires… pour être solide, l’être humain a besoin de liquide. Bien choisir son eau pour le bébé est important.

Avec le Cerin (Centre de recherche et d’informations nutritionnelles) et le Centre Evian pour l’eau.

Que d’eau, que d’eau ! Cerveau, muscles, peau… l’eau représente 60 % du poids de notre corps. Ainsi une personne pesant 60 kilos est constituée de 36 kilos d’eau. Et c’est encore pire chez Bébé. Chez lui, la proportion d’eau atteint 75 %. Chez les nourrissons de 1 à 6 mois, les besoins en eau sont donc très élevés : 90 ml par kg de poids et par jour.

La boisson de base pour votre bébé : l’eau

L’eau est la seule boisson originelle et universelle appréciée des petits comme des grands, à condition que dès 6 mois, au moment de la diversification alimentaire, l’enfant prenne goût à l’eau. En effet, même si tous les aliments, fruits et légumes en tête, apportent de l’eau (à l’exception de l’huile et du sucre), ils en renferment moins que le lait dont il a été nourri jusqu’à présent, d’où la nécessité de lui donner les bons réflexes. A commencer par les habituer à boire de l’eau au quotidien et réserver les boissons sucrées aux grandes occasions (fêtes, anniversaires…). Aussi délicieuses soit-elles, elles ont l’inconvénient majeur de fournir beaucoup de calories pour un petit volume. Aussi, il est indispensable que l’eau forme la principale source d’hydratation au quotidien.

L’eau, un réflexe également pour la maman

Pendant la grossesse et l’allaitement, les besoins en eau (nécessaire au liquide amniotique et au lait maternel) de la femme augmentent. Au cours de la grossesse, l’eau intervient pour le développement du fœtus mais boire suffisamment permet aussi d’augmenter la circulation artérielle, de bien faire fonctionner ses reins, et d’éviter quelques  désagréments tels que la constipation ou les infections urinaires. L’eau doit donc être apportée en quantité suffisante et de façon régulière (1,5 l par jour). Attention également à la qualité de l’eau qui doit être pure et agréable à boire. Une eau faiblement minéralisée est tout à fait adaptée dans le cas général. En revanche, si votre consommation en produits laitiers est trop faible, préférez une eau plus riche en calcium. Cela étant, pas la peine d’avoir les yeux rivés sur votre bouteille. La nature est bien faite et le signal de la soif se déclenche plus vite chez la femme enceinte.

trucs et astuces

  • Pour neutraliser le goût de l’eau du robinet : la mettre au réfrigérateur quelques heures.
  • Pour ne pas écoeurer l’enfant et que l’eau soit aussi une source de plaisir, l’inviter à boire de petites quantités tout au long de la journée… Une astuce, glisser une petite bouteille dans son cartable pour étancher les petites soifs !
  • Si l’enfant réclame à boire, c’est qu’il est déjà déshydraté. Il faut anticiper sa soif et le faire boire très régulièrement surtout s’il fait chaud, s’il bouge ou s’il a de la fièvre.
  • L’eau, ça peut être rigolo ! Une paille, une rondelle d’orange sont autant de petites astuces qui mettent l’eau à la bouche.

Source : Script-It

Laisser un commentaire

*