Le point sur l’alimentation des enfants en 5 questions

Le point sur l’alimentation des enfants en 5 questions

Entre 0 et 3 ans, l’alimentation de votre bébé évolue. Mais pas question pour autant de brûler des étapes. En effet, jusqu’à 36 mois, un enfant doit conserver une alimentation de bébé adaptée à ses besoins nutritionnels. On fait le point en 5 questions/réponses pour vous aider à y voir plus clair et à préparer des repas sains et équilibrés, qui permettront à votre petit bout de chou de bien grandir !

Quand dire stop au biberon ?

Jusqu’à ses 3 ans, le lait doit rester l’une des bases de son alimentation. Ça doit même être l’aliment unique jusqu’à ses 6 mois ! Un enfant a en effet besoin d’au minimum 500 ml de lait par jour. Le lait de croissance, enrichi en fer et en acides gras est plus adapté aux besoins des tout-petits que le lait de vache classique. Le choix du lait infantile se fera donc en fonction de l’âge de l’enfant :

  • Lait 1er âge : à partir de 6 mois, lors de la première phase de la diversification alimentaire ;
  • Lait 2ème âge : entre 8 et 12 mois, lors de la deuxième phase de la diversification alimentaire ;
  • Lait de croissance : à partir de 1 an, sans dépasser 800 ml par jour.

C’est votre enfant, de lui-même, qui décidera quand arrêter le biberon.

Et le lait de vache ? Les enfants de moins de 1 an ne doivent pas être nourris au lait de vache, pour éviter les troubles digestifs. Privilégiez plutôt le yaourt sans lait pour bébé dans la préparation du goûter.

Bébé qui boit son biberon dans les bras de sa maman

Jusqu’à quel âge lui servir des petits pots ?

Les petits pots de bébé peuvent être proposés à partir de 5 mois et jusqu’à 3 ans. Soumis à une réglementation stricte, ils contiennent la quantité de sel, de lipides et de protéines dont l’enfant a besoin selon son âge. Les produits allergisants sont clairement notifiés sur l’emballage. Les petits pots associent des saveurs et vous aident à introduire petit à petit de nouveaux aliments.

Attention toutefois à ne pas donner trop de petits pots à votre enfant. Ces préparations sont certes très pratiques pour dépanner, mais ne sont pas aussi saines que des préparations maison. Les petits pots sont plus fades que les « vrais » aliments et très vite, votre enfant aura besoin de consistance dans ses repas. D’ailleurs, dès 1 an, un enfant peut manger les mêmes aliments que le reste de sa famille !

Légumes et fruits : des restrictions ?

On le sait, les fruits et légumes sont riches en fibres, en minéraux et en vitamines. N’imposez donc aucune limite à votre enfant pour les consommer.

Ils facilitent en effet la digestion et contribuent au bien-être. Dès 12 mois, tous les légumes sont permis. Les légumes secs ne doivent en revanche pas être servis avant 18 mois. Tous les fruits, à l’exception des fruits exotiques crus, peuvent également être consommés par les enfants de 1 à 3 ans.

Pour inciter votre bébé à manger des fruits et légumes, pensez à varier les présentations (crus, cuits, soupe, compotes, vapeur…).

Astuce : votre enfant n’aime pas les légumes ? Persistez un peu avant d’abandonner ! Il faudrait en effet goûter 7 fois un aliment avant de pouvoir vraiment dire qu’on aime ou qu’on n’aime pas. Votre enfant a peut-être juste besoin de temps pour s’habituer à de nouvelles saveurs. Si besoin, changez le mode de préparation pour voir si le légume passe mieux.

Bébé qui mange une pastèque

De la viande en quelle quantité ?

Pour limiter les risques d’allergies alimentaires, l’introduction de la viande dans l’alimentation d’un bébé doit absolument se faire entre 4 et 6 mois. Les quantités pourront être augmentées progressivement, pour vous permettre de bien couvrir les besoins nutritionnels de votre bambin.

L’enfant de 1 à 3 ans ne doit manger de la viande ou du poisson qu’une fois par jour en quantité réduite. Servez-lui de préférence au repas du midi. Les quantités varient en fonction de l’âge :

  • 1 an = 20g,
  • 2 ans = 30g,
  • 3 ans = 40g.

Servez-lui des morceaux de viande ou poisson plutôt maigres. Evitez donc charcuterie, mouton et autres viandes grasses.

Dois-je mettre mon enfant au régime ?

Si vous trouvez votre enfant trop rond et que sa courbe de poids/taille est un peu au-dessus de la norme, rééquilibrez simplement ses menus avec l’aide de votre pédiatre. Attention toutefois à ne pas vous affoler trop vite : il est assez fréquent que les enfants alternent entre période de prise de poids et période de croissance, où ils vont naturellement s’affiner.

Pensez tout de même à bien varier les aliments et respectez la règle des 4 repas par jour. Veillez aux quantités et surtout, évitez le grignotage entre les heures de repas. Pour le goûter, sélectionnez les produits avec soin pour éviter le trop plein de sucre : fruits, biscuits de bébé bio, yaourt, etc. Encouragez également votre enfant à se dépenser : installez une balançoire dans le jardin, emmenez-le au parc, etc.

Laisser un commentaire

*