Sports pour femme enceinte

Sports pour femme enceinte

Marche, aquagym, yoga… la pratique d’une activité physique pendant la grossesse est non seulement possible, mais recommandée pour la maman comme pour Bébé.

Pas question de passer 9 mois les doigts de pied en éventail. En attendant Bébé, il est tout à fait conseillé de poursuivre son activité physique habituelle, de façon modérée deux à trois fois par semaine. Seules les femmes les plus actives et les mieux entraînées doivent veiller à réduire l’intensité de leur exercice à la fin du premier trimestre et ne pas dépasser une pratique de 4 heures par semaine. « Contrairement aux idées reçues, il a été démontré que lorsque la future maman fait du sport, elle a tendance à moins prendre de poids pendant la grossesse et à accoucher dans de meilleures conditions, avec un moindre recours à la césarienne ou aux forceps. Il n’y a pas non plus d’augmentation du risque de prématurité chez Bébé ». Si certains sports à impact, plus traumatisants sur les plans musculaire, articulaire et pelvien sont déconseillés (course à pied, fitness, ski…), d’autres permettent d’entretenir son capital musculaire et de brûler des calories sans pour autant puiser dans ses réserves, tout en assurant le bon développement du fœtus. « Si la grossesse se déroule normalement, il est possible de continuer son activité physique jusqu’à son terme ». Il est recommandé de toujours consulter son médecin au préalable pour vérifier l’absence de contre-indications (douleurs abdominales, grossesse multiple, col de l’utérus ouvert, complications…) ; de s’hydrater encore plus que d’habitude et de s’arrêter dès que le rythme cardiaque s’accélère.

Marche femme enceinte – Velo femme enceinte

La plus naturelle : la marche
Pratiquée de préférence sur un terrain tendre (chemins), elle fait travailler tous les groupes musculaires et l’endurance, tout en diminuant la sensation de jambes lourdes grâce à l’amélioration de la circulation de retour.

Les plus douces : la natation et l’aquagym
Comme le poids est porté par l’eau, elles facilitent les mouvements contre sa résistance naturelle et permettent ainsi un bon effet massant et raffermissant sur le ventre, le dos et les tissus.

La plus ludique : le vélo
Mieux vaut le pratiquer sur un terrain plat et régulier voire opter pour le vélo d’appartement en position assez relevée pour profiter de tous les bienfaits musculaires, respiratoires et circulatoires. La fermeté en plus.

La plus dynamisante : la gymnastique douce
Avec ses mouvements amples et légers, elle permet de renforcer chaque groupe musculaire un à un, sans forcer sur le périnée.

La plus apaisante : le yoga
Salutations au soleil, flexion avant, légers étirements… ses différentes postures favorisent une bonne détente et souplesse musculaire, très relaxante.

Sport pendant grossesse – sport début grossesse

Laisser un commentaire

*