L’allaitement mixte : comment ça se passe ?

allaitement mixte – allaitement biberon – allaitement maternel

Aujourd’hui, toutes les mamans ont le choix entre l’allaitement au sein et l’allaitement au biberon. De plus de femmes se tournent alors aujourd’hui vers l’allaitement mixte : comment alterner ces deux modes d’alimentation ? Quelques conseils pour vivre l’allaitement mixte avec bébé.

Qu’est ce que l’allaitement mixte ?

Il s’agit d’alterner entre les tétés et le biberon, soit parce que vous ne produisez pas assez de lait, soit pour des raisons pratiques : difficile en effet de continuer l’allaitement exclusif lorsque l’on repart au travail !

Le point essentiel : comprendre la lactation

Pour que la tétée fonctionne, notamment les premières semaines, il faut stimuler la production de lait, qui se met en place en fonction de la demande de votre bébé. On conseille donc aux mamans qui souhaitent se tourner vers l’allaitement mixte de ne proposer que le sein à leur bébé les 3 ou 4 premières semaines, de façon à établir un capital lait important. A ce moment là, votre corps produit le maximum de lait.

Profiter d’un allaitement qui convient à tous

Si votre lait sera toujours le plus adéquat, l’allaitement induit aussi de nombreux désavantages (douleurs aux seins, nécessité d’être toujours disponible) : pour de nombreuses femmes, ce n’est pas le choix le plus adapté. Le lait maternisé pourra donc être introduit le second mois, et donné au biberon par la maman ou le papa. On conseille d’alterner les deux laits, en proposant par exemple le lait maternisé à une certaine heure de la nuit, pour habituer l’enfant mais aussi votre propre corps.

Petit conseil : si votre bébé rechigne à prendre du lait maternisé, utilisez un tire-lait et proposez votre lait dans un biberon avec une tétine anatomique. De cette façon, votre enfant s’habituera bien plus vite à ce nouveau mode d’alimentation.

Plus d’informations pour les mamans sur www.dodie.fr

Laisser un commentaire

*