Focus sur l’arthrite juvénile

Focus sur l’arthrite juvénile

Considérée comme une maladie infantile chronique, l’arthrite juvénile est une forme d’arthrose très spécifique puisqu’elle ne touche que les enfants. Comment se manifeste-t-elle ? A quoi est-elle due ? De quelle prise en charge fait-elle l’objet ? Explications.

Focus sur l'arthrite juvénile, une forme particulière d’arthrose

Focus sur l’arthrite juvénile, une forme particulière d’arthrose

Comment reconnaître l’arthrite infantile ?

Comme l’arthrose de l’adulte, l’arthrite juvénile est susceptible d’affecter une ou plusieurs articulations, même si celles des bras et des jambes sont les plus souvent touchées. Ainsi, l’enfant pourra par exemple, souffrir de douleurs articulaires au niveau de l’un ou de ses deux genoux. Dans le langage médical, on parlera alors de gonarthrose.

Le processus inflammatoire qui impacte les articulations peut être à l’origine, chez certains enfants, de boiteries ou du développement anormal de certains mouvements. Visuellement, il est parfois possible d’observer un œdème ou des rougeurs, qu’aucun traumatisme ou autre lésion ne peut expliquer.

Quelles sont les causes de l’arthrite infantile ?

Cette forme particulière d’arthrite touche environ un enfant sur 1 000, sans que le mécanisme conduisant à son apparition ne soit formellement avéré. Cependant, l’hypothèse d’un processus auto-immun sous-jacent reste la plus probable.

Selon les chercheurs, ce type d’arthrose découlerait en effet d’une anomalie du système immunitaire qui s’attaquerait alors à ses propres tissus sains, générant ainsi une inflammation. Si cette pathologie reste assez mystérieuse, on sait, en revanche, qu’elle évolue sous la forme de poussées et qu’elle persiste souvent à l’âge adulte.

Quels sont les traitements de l’arthrite infantile ?

Actuellement, il n’existe pas de traitement médical permettant de guérir l’arthrite juvénile. La stratégie thérapeutique s’articule donc autour de deux axes majeurs : atténuer les symptômes et réduire la fréquence des poussées.

Pour soulager l’arthrose (conseils et informations pour soulager l’arthrose ici) et les douleurs générées, des médicaments anti-inflammatoires, voire des corticostéroïdes, sont généralement prescrits. Parallèlement, un traitement de fond à base d’antirhumatismaux est mis en œuvre afin de ralentir l’évolution de la pathologie. La kinésithérapie peut également être utile chez les patients atteints par cette forme d’arthrose. Ainsi, la réalisation d’exercices adaptés aux jeunes enfants permet, entre autres, d’éviter les malformations ou les retards de croissance.

Enregistrer

Laisser un commentaire

*